• Séverine Coffinot Coach'In & Out

COMMENT RECUPERER ET PRESERVER SON NIVEAU D’ENERGIE ?

Nous vivons dans une époque de sur adaptation due au contexte actuel, due à l'accélération de la vie professionnelle, personnelle.

Et nous avons tendance à combler chaque moment de vide, ce qui fait que notre corps est toujours en activité et notre esprit également. Même un instant de répit sur le canapé et nous cherchons à nous occuper : on prend le portable, on zappe à la télévision, le cerveau a horreur du vide.

Je vais vous partager 4 clés qui vont vous permettre de pouvoir petit à petit apporter du repos, de la récupération psychologique et physique.

Premièrement il s'agit de se désengager psychologiquement. Cela passe par le fait de couper, de bien séparer, compartimenter sa sphère professionnelle de sa sphère personnelle.

Dans un premier temps il s'agit de se fixer des règles : par exemple couper le téléphone entre midi et deux, le weekend, le soir à partir de telle heure. Cela permet au cerveau d'avoir des moments off comme s'il était en mode avion.

Ces moments-là il faut les utiliser non pas à aller sur son portable, aller regarder la télé mais plutôt à trouver comment aller à investir d'autres domaines de vie. Aller se balader, marcher faire des activités que l'on n’a pas l'occasion de faire. Cela va stopper net toute activité de rumination, d'angoisse par rapport à la reprise du lundi. Et puis que dire de votre relation à la nature, à l’autre : vous serez beaucoup plus dans l’instant présent, le ressenti, et récupèrerez beaucoup mieux d’une semaine de travail.


Un autre conseil serait de se relaxer. Il s'agit d'avoir au moins une fois par jour un temps de relaxation qui passe par la respiration et se concentrer sur cette respiration abdominale. Ce temps va permettre instantanément de calmer le flot des pensées et de prendre cette vision un petit peu hélicoptère : prendre du recul, de la distance par rapport aux choses.

Je peux vous délivrer aussi une autre astuce : créez-vous des challenges, mais attention, des challenges personnels. Nous sommes capables de sortir de notre zone de confort au travail, nous y sommes poussés par notre manager, l’entreprise, nous-mêmes car voulons démontrer notre potentiel.

Pourquoi ne pas le faire aussi dans sa sphère personnelle ? S’inscrire à un cours de théâtre, un cours de danse, innover en cuisine, participer à une course à pied… bref tout ce qui peut nous changer le quotidien. Cela nous montre que nous sommes en capacité de pouvoir apprendre, nous adapter, nous dépasser. Ainsi notre cerveau ne va pas juste focaliser sur l'entreprise et ce que l'on fait au travail comme étant le seul moyen de s'épanouir, de prouver quelque chose. L’enjeu va automatiquement diminuer, cette pression inutile qui nous pousse parfois à nous sur adapter.

Investir sa force, sa créativité, son désir d’apprendre dans d’autres sphères nous prouve que nous sommes également capables de nous dépasser, de nous épanouir, de gagner autrement, ailleurs qu’au boulot.

Il n’y a plus que le travail dans notre vie qui est source de satisfaction, d’épanouissement, de victoires.

Et enfin, je vous partage une Méthode toute simple, mais qui une fois intégrée va changer votre rapport aux choses.

Nous avons souvent tendance à nous engager dans une voie et à nous y contraindre même si elle n'est ni épanouissante, ni efficace. Par exemple on a commencé une activité elle nous plaît moyennement mais on va s'entêter à finir. Ce fameux livre, qui nous ennuie profondément, mais que l’in va terminer coute que coute, parce qu’il faut aller au bout …

Et si, pour une fois, vous vous autorisiez à compartimenter les choses en disant : je commence, je continue, ou j'arrête car au final qui décide ?

Je reprends l'exemple d'un livre : je décide de le commencer, il me plaît je continue car je prends du plaisir, j’aime le lire, j’apprends, il me divertit et donc cela reste agréable.

Par contre je prends un livre, il ne me plaît pas, j'ai tout à fait le pouvoir de décider d'arrêter. Pourquoi me torturer ?

Et c'est la grande faculté que nous avons par rapport à l'entreprise où nos taches, nos obligations nous sont plus ou moins imposées et nous n’avons pas cette marge de liberté.

Il serait fort dommage de me priver de cette liberté dans ma sphère personnelle non ? Alors je vous invite à réfléchir régulièrement à cette notion je commence je continue j'arrête.

Cela me permettrait peut-être de mieux profiter de tout ce que je fais hors temps de travail, d'avoir l'impression d'être acteur de ma vie et d’être décideur. De plus cela me permettra de développer ma confiance, et l’estime de moi.

En somme, vous avez vu que ces techniques sont simples, assez logiques, et que les tester, c’est les adopter.

Elles vous permettront à la fois récupérer et retrouver de l'énergie pour pouvoir continuer à avancer et de ne pas être en mode survie et tout simplement en mode Vie. C’est vous qui décidez et dans ces périodes un peu stressantes, pesantes, vous apprécierez cette marge de liberté et d’épanouissement.

Alors par quoi allez-vous commencer ?


Séverine COFFINOT

COACH, FORMATRICE

www.coachinandout.com

5 vues0 commentaire