• Séverine Coffinot Coach'In & Out

ON PASSE 1/3 DE NOTRE TEMPS A DORMIR : LE SOMMEIL EST UN BESOIN PRIMAIRE


Que faites vous pour votre sommeil ?


Vous connaissez les DO et les DON'T. Café, écrans, alcool, sport avant de se coucher .... DON'T

Lumière tamisée, espace réservé exclusivement au sommeil (pas de télé, ni de portables, ni de bureau dans la pièce, pas d'ordinateur au lit) DO

Une fois cela dit, que fait on de ces satanées ruminations, ces to-do lists qui défilent dans notre agenda mental, ces mots qu'on n'aurait pas du dire, cette excitation pour le super évènement dans quelques jours, les peurs, les angoisses... nous ne sommes pas toujours armés pour traiter cela.

Sommeil et Besoins

Se connaître permet de relativiser ces injonctions disant " il faut dormir au moins 7 h par nuit sinon ...", plutôt angoissantes lorsque ce n'est pas simple pour nous.

Il est important de se connecter à l'énergie du corps, et s'autoriser à dormir, à ressentir la fatigue, se poser la question de quel est le corps le plus fatigué? comment le soulager ? et ressentir le soulagement corporel physique.

Quel est ma meilleure manière de récupérer ? Testez vous !

Le sommeil polyphasique ? Au lieu de dormir en une fois, on dort moins la nuit mais plusieurs fois dans la journée, des siestes courtes, optimisées avec du sommeil paradoxal.

Dormir par anticipation ?Le principe est de dormir par anticipation: aller dormir, prendre de l'avance, et après écouter son corps. cela s'adapte à un certain mode de vie, de métiers.

Par exemple dormir 3 à 5 h par nuit, puis 2 ou 3 siestes de 30 min par jour.

D'autres font ce choix de dormir de dormir la même durée pendant 34h soit dormir 1h tous les 3 heures.

L'auto-hypnose est une super méthode, mais attention l'hypnose n'est pas le sommeil, l'inconscient travaille énormément et ce n'est pas du vrai repos.

Quelques secrets pour avoir un meilleur sommeil

- relâcher et commencer à se canaliser sur l'énergie de nos pensées

- développer notre capacité à orienter nos pensées et se créer des ancrages : associations avec un paysage, une musique, une personne, une position, une tenue, le contact des draps etc. Cet ancrage génère un état interne.

- réserver le lit et la chambre à l'endormissement : lieu de repos, de régénération

- lorsque l'on se réveille la nuit : rester les yeux fermés, sans regarder l'heure, ni allumer, et raconter dans le noir, calme à son inconscient "on est dans une phase de sommeil léger et là on va replonger dans une phase de sommeil plus profond".

Et même si on donne le biberon à son enfant : être calme, dans le noir, se poser dans un endroit confortable. L'enfant sent notre calme, il ressent nos émotions et notre état interne.

Si on doit se lever, ne pas allumer ou seulement une lumière très douce, et quand on retourne dans son lit, faire une suggestion à son inconscient : " quand je vais dans le lit, je relâche absolument tout, mes idées sont claires, je suis ancré, je dors"

- pour ceux qui dorment peu, visualiser que vous allez vous lever, et que vous serez en pleine forme, vous dire que vous avez bien récupérer. Ces techniques reposent sur de la suggestion, comme en hypnose.

Le Sommeil et les négociations intérieures

Vous pourriez ressentir des tiraillements entre vos besoins d'avoir du temps pour vous, surtout la journée a été compliquée et ne pas se coucher tôt. Vous voulez profiter à fond. Peut être pourriez vous organiser une négo interne : " je décale ce moment de plaisir, je le ferait demain, là je recharge mes batteries pour mieux en profiter".

Vous avez aussi la possibilité de déposer vos bagages émotionnels, organisationnels sur une feuille avant de vous coucher : écrire 3 choses qui pourraient vous empêcher de dormir. Déposer ce papier au pied de votre lit, ou mieux en dehors de la chambre en vous disant : "pour la nuit je n'ai pas besoin de ça".


Belle expérimentation !

Séverine COFFINOT


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout