• Séverine Coffinot Coach'In & Out

ET SI VOUS EXPRIMIEZ VOS BESOINS, VOTRE DESACCORD PLUS FACILEMENT?

LA METHODE DESC : EXRPIMER SES BESOINS, UNE CRITIQUE DE MANIERE ASSERTIVE ET CONSTRUCTIVE


Cette méthode DESC a été au départ suggérée par Sharon A. et Gordon H . Bower dans leur livre Asserting yourself (1976) pour traiter les problèmes.

Elle est par exemple très utile en entreprise, pour notamment régler des conflits entre salariés, effectuer une critique en CNV (communication non violente).

Elle fait partie aujourd’hui de nouvelles techniques de management,


Mais nous pouvons étendre son utilisation a tout type de feedback, dans la sphère professionnelle mais également personnelle. Et quand je parle de feedback j’entends également expression de ses besoins, afin d’être compris entendu, de poser son cadre et ses limites et de trouver avec l’autre (femme, mari, mère, enfant etc.) un terrain d’entente.


Attention à ce mot terrain d’entente : ce n’est ni une façon d’« enterrer les problèmes, les ressentis », ni de mettre de côté sa fierté, son estime de soi.

Au contraire, c’est une méthode qui permet de se faire entendre, d’exprimer ce que l’on ressent ce que tel comportement ou telle parole nous fait, tout en tentant de trouver avec la personne concernée une solution acceptable pour tous, et dont les conséquences seront bénéfiques pour les deux protagonistes.

La méthode « DESC », par son nom lui-même, nous donne les étapes à suivre :

D = Décrire

E = Exprimer nos Emotions

S = Spécifier des Solutions

C = Conséquences et Conclusion


La première étape « Décrire les faits », c’est présenter la situation avec des faits concrets et observables. La description doit rester simple, sans exagération. Et surtout elle doit être objective.

Vous devez donc bien faire la différence entre un jugement (subjectif) et un fait (objectif). Nous ne sommes pas dans :

« Tu es ceci ou cela, « mais dans « quand tu fais ceci ou cela.. ». Vous voyez la différence ?

Pour bien formuler posez-vous la question : qu’est ce qui me fait dire cela ?

La deuxième étape de la méthode DESC, c’est d’exprimer ses émotions et ses sentiments.

Cette fois ci nous parlons de nos sentiments, émotions, ressentis.

L’objectif est de dire « Je « et pas « Tu ». C’est une manière d’assumer sa responsabilité, de prendre pour soi ces mots, ces émotions, de les assumer.

Ex : « je suis agacé quand tu me dis cela »

« Je suis triste, déçu, inquiet etc. »

Soyez juste et vrai dans votre émotion ; la colère peut parfois cacher une peur, une tristesse.

Ce sont ces fameuses émotions racket, vous vous souvenez ?

Ce n’est pas facile d’identifier l’émotion et encore moins de l’accepter, nous ne sommes pas habitués à cela, nous avons plutôt tendance à les cacher sous le tapis, a les refouler pour avancer, et se protéger.

Et pourtant … quel pouvoir libérateur se cache dans l’expression juste de ses émotions, au bon moment, face à la bonne personne.

Quand je dis cela, c’est bien sûr pour évoquer ces émotions que nous collectionnons (les timbres !) et que nous accumulons jusqu’au trop plein, face à la mauvaise situation et à la mauvaise personne.

Prenez le temps d’analyser, et de dire à la personne ce que son comportement ou ses mots vous font.

Plutôt que de dire « tu es bizarre «, n’est-ce pas plus respectueux de dire « je ne suis pas habitué à ton comportement, a ta façon de vivre et cela me déroute « ?

La troisième étape de la méthode DESC consiste à proposer des solutions.

Il s’agit donc de répondre à la question : « Comment améliorer la situation ? », et ce de manière bénéfique à tous.

Les solutions doivent être « écologiques » pour les deux protagonistes, réalistes, et claires.

Vous pouvez proposer vous-mêmes des solutions. Vous pouvez aussi demander à votre interlocuteur de proposer ses propres idées. Si les idées viennent de lui, il y a plus de chances qu’il les applique par la suite…

Enfin, la quatrième et dernière étape de la méthode DESC porte sur les conséquences.

L’idée, c’est un peu comme lors d’un entretien de motivation en coaching, de déceler et donc de se demander ouvertement :

Quelles seraient les conséquences si cette situation perdure ?

Mais également qu’avons-nous a gagner dans la mise en place de solution, d’engagements réciproques ?


Vous le voyez cette méthode simple, respectueuse des uns et des autres peut vous permettre de ne pas vous « oublier » dans un contexte difficile, ou il est important de prendre sa juste place.

Elle autorise enfin aux uns et aux autres de parler de ce qui est important pour eux( leurs besoins), de leurs émotions et de trouver des voies d’apaisement et donc de construction, de collaboration, plus sereines, et durables.


Alors, Prêts à travailler le DESC en séance avec moi ?


Séverine COFFINOT

Coach'In & Out

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout