• Séverine Coffinot Coach'In & Out

ENNUI ? FRUSTRATION ? ENVIE DE CHANGER DE VIE?

Changez de vie, de boulot, se sentir mieux, à sa place .. Mais a quelle place ? que'est ce que je veux exactement ? Qui suis je ? Pour répondre à toutes ces questions il faut passer par un moment de retour à soi, c 'est le seul moyen d'envisager après un recentrage de son environnement, de ses comportements etc. Et un changement de vie.


C’est qui Moi ? Avant d’entreprendre cette démarche vers soi, il faut savoir ou tenter de savoir qui est le fameux SOI. Il y a la personne visible, dans son costume, ou sa robe, sa voiture tendance, ses bijoux et autres attribués liés à une certaine classe sociale. La couleur des cheveux, les yeux, le gabarit, la voix etc ; ça ce n’est pas vous. S


’éplucher comme un oignon, et pleurer


Et si on reste centrée le dessus, en essayant de changer de coupe de cheveux, de s’offrir une nouvelle voiture, de partir en vacances dans un autre lieu, ça ne va rien changer en profondeur. Votre Moi, c’est celui qui est en dessous des couches et sous-couches. Vous voyez un oignon, un artichaut, alors enlevez l’une après l’autre vos pelures, effeuillez-vous jusqu’à arriver à vous-même. On pourrait résumer votre moi à votre âme, ce qui fait que vous êtes unique, vrai, pur. C’est le yoga, la méditation et relaxation qui m’ont aidé à trouver mon moi. J'avais besoin de me retrouver après un burnout et des pertes douloureuses dans ma vie. Je pensais le trouver en allant faire des stages en Ardèche dans des endroits zen, manger bio, acheter moins etc. j’étais sur la bonne voie, mais je le faisais pour l’image que je renvoyais et renvoyais aux autres. Mon moi je ne le rencontre que très rarement : lors d’une posture longue qui me demande de me centrer sur ma respiration, de n’être qu’énergie et lumière, Je le rencontre aussi devant un certain paysage, ou une certaine situation ou je touche le beau, le vrai. Parfois la musique, ou une voix me font cela aussi.


Chercher la lumière


Ces instants sont magiques, tellement forts, puissants, et ils me remplissent tellement que je n’ai besoin de rien d’autre à ce moment présent. Je me dis que j’ai de la chance de pouvoir vivre ça, je me sens riche, de la plus belle manière qui soit. En se connectant comme ça à soi, on sait d’instinct ce qui est bien pour nous, ce qui nous va et ce qui n’est plus acceptable. Car dans la vie, on se pare de tout un tas d’obligations, subies ou non, de costumes, de coutumes.Et on n’y pense même plus, on les traine inconsciemment ou non, on les transmet, et on ferme petit à petit la fenêtre des possibles. A partir du moment où on décide de se prendre en main c’est cette démarche de retour à soi qu’il faut entreprendre en premier. Il faut s’approcher au plus près de soi, pour construire autour de cette maison-là, la nôtre, un terrain de jeu qui nous ressemble, nous correspond. Etre à la bonne place, dans le bon fauteuil entourée des bonnes personnes. Et à partir de là, je peux donner aux autres, je peux m’enrichir au contact des autres et partager.


Nous le verrons mais la vraie finalité est là, aller vers soi, pour retrouver les autres.


Pourquoi je suis comme ça ? T


outes nos peurs, nos colères, nos doutes partent d’une méconnaissance de soi. Mieux on se connait, mieux on s’accepte, et ainsi on avance. Alors pour accepter d’être coaché, il faut aussi accepter de faire ce voyage-là. Le coach ne donne pas la solution, car chaque solution est unique, intime. Par contre il donne des clés, étudie les freins, cherche avec vous les explications, et contribue à mettre la bonne essence dans le moteur.


Le seul juge c’est vous : la solution est-elle la mienne, suis-je à l’aise avec cette décision, correspond elle à mes valeurs, cela a t’il du sens ? Que ce soit consulter pour une peur bleue de la prise de parole, pour un conflit avec un collègue, pour le manque d’organisation et la mauvaise gestion du stress, tout nous ramène à soi : pourquoi je vis telle situation comme cela, pourquoi cela résonne en moi, pourquoi ça me fait peur, ça me met en colère, ça me rend triste.


Ma mission en tant que coach, est de trouver, avec vous et à l’aide de techniques, de supports très divers (des techniques et outils, parfois juste de l'écoute, le plus fabuleux des outils, la nature etc) quelle est votre véritable peur qui se cache derrière cela. Et en revenant à la source, on se concentre sur l’essentiel : on corrige ce qui peut être corrigé, on adapte, on accepte, et on regarde non plus avec le cerveau ou les yeux, mais avec le cœur et l’âme grand ouverts.


Et ainsi, une fois au clair sur qui on est, on peut se lancer dans cette nouvelle vie, ou une version améliorée de notre vie. pas forcement de grand chamboulement, juste un réalignement peut parfois suffire.

(voir vidéo sur le changement de vie)

1 vue0 commentaire